• Sommes-nous libre ?


    La liberté, dans son sens le plus large, est l'aisance de faire ce qu'il nous plaît sans aucune obligation ni limite.
    Cependant, le système qui nous entoure nous régit de ses lois et de ses règles. Il en va de même de notre propre corps qui nous gouverne en nous imposant des frontières à nos forces physiques.
    En voici d'ailleurs une définition de Thomas Hobbes qui dit "communément on tient que la liberté consiste à pouvoir faire tout ce que bon nous semble et que la servitude est une restriction à cette liberté. Mais on le prend fort de ce biais-là ; car, à ce compte, il n'y aurait personne libre dans la république."
    Il en va de soit que la liberté ne peut-être graduée sur un échelle. Soit nous sommes totalement libre soit nous ne le sommes pas du tout.
    L'homme est-il donc réellement libre ? Où devons-nous interpréter le sens de la liberté autrement ?

    Si mon corps et mes et mes envies sont toujours contraint par des limites, ma pensée,elle, est libre d'aimer ou de ne pas aimer, d'être d'avis contraire à une majorité. Ma pensée est libre d'être non-conformiste. Elles peut-être insoumise. Néanmoins, certaines pratiques n'agissent-elles pas sur ma pensée ? Ma pensée est-elle libre ou paraît-elle libre ? 
    Questions à méditer. Donnez-moi votre avis!

    REFERENCES:
    - Kant: Réflexions sur l'éducation
    - Nietzsche: Humain, trop humain
    - Rousseau: Discours sur l'inégalité
    - Sartre: L'être et le néant et L'âge de raison
    - Voltaire: Dictionnaire philosophique

  • Commentaires

    1
    Nidith
    Mardi 16 Octobre 2007 à 10:01
    Je crois bien que j'avais eu un sujet similaire au bac!!! Le pb avec ce genre de r?exion c'est que ?peut nous emmener tr?loin... jusqu'au "hors sujet"!!!
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :