• Les mots

    On est à même de se demander si les mots que nous employons pour décrire les choses ne cachent pas, en fait, la réalité de ce que l'on a voulu dire. Est-ce le propre de l'homme d'employer des mots à la place des autres ou est-ce celui qui reçoit les mots qui les interprète autrement?

    Les mots peuvent-être utiliser dans un but contraire à la vérité. Mais ceci de façon intentionnelle.

    Mais, avant toutes choses, l'homme manque cruellement de vocabulaire (moi même en faisant partie, bien évidemment). Cette pauvreté dans le langage concerne,bien entendu, aussi bien le locuteur que le récepteur. En effet, amusez-vous donc à lire les textes bruts de nos grands philosophes ou bien tout simplement des magazines tel "Magazine Littéraire" ou encore "Le magazine des livres" (personnellement je les achètes régulièrement, et je l'avoues, pour certaines chroniques j'ai encore beaucoup de mal à les "déchiffrer"). Et vous tentez donc l'expérience ! Et moi, avec mon maigre dictionnaire du vocabulaire dans le cerveau comment vais-je bien pouvoir discutayer avec Mr Lévy?
    Mais que faire?
    Mais que dis-je, certes nous avons un manque de vocabulaire, mais eux, pourquoi ne pourraient-ils pas de temps en temps redescendre de leur nuage et parler de façon plus simple, en utilsant un vocabulaire moins riche. Et oui , c'est peut-être de là que vient le problème. Nous on ne peut pas apprendre leur langage en un simple claquement de doigts mais eux peuvent employer des mots beaucoup plus évident à la compréhension de tout le monde! Alors s'il vous plaît Messieurs les philosophes, faites un effort, et peut-être que nous, les français "d'en bas" (comme diraient certains!) on s'intéresserait à votre travail.
    Je crois que je me suis éloigné immanquablement du sujet,mais cela me tenait à coeur.

    Certaines fois les mots sont utilisés sous forme de symbole afin d'exprimer ce que l'on veut dire.  On remplace des mots par des autres, des thèmes par des autres.
    En effet,on se souvient de La Peste d' Albert Camus ou la peste est une représentation allégorique du nazisme, les malades représentent la population juive et les victimes des nazis, Rieux et les autres symbolisent la résistance.
    Mais également, un roman qui me tient à coeur: L'écume de jours de Boris Vian où ce dernier part à la découverte du langage de façon magistrale. Il prend les mots au pied de la lettre tel que: un homme planté là prendra racine, un escalier se dérobera sous les pas, aiguiser comme il le faudrait une pointe d'ail. Il déforme également les mots: un antiquitaire, sacristoche, mais surtout le plus beau mon sens le fameux Jean-Sol Partre. Et bien d'autres styles encore que je reprendrait certainement dans la rubrique Littérature.
    Voilà une forme bien à eux de retransmettre la réalité de façon imagée, mais que tout le monde comprendra malgré tout.
    On en arrive donc à la réalité du moment. Les textos, MSN, ect.... Les jeunes d'aujourd'hui. En effet, il faut se rendre à l'évidence, un nouveau langage arrive, de nouveaux mots quoi. Impossible de décrypter ce qui se dit sur les blogs. Enfin presque, la fille de mon ami me rencarde à ce sujet. Passionnant ! (enfin pour eux). Tous les mots sont abrégés, dépourvus de sens à mon goût. A quand dans les bacs des libraires des bouquins totalement écrit comme ça ? A quand un nouveau dictionnaire ? Le plus affolant c'est qu'ils parlent comme ça dans les cours d'école (sous forme d'abréviations), ils écrivent comme ça dans leurs agendas. Et ils n'ont  que 7 ou 8 ans. C'est à dire à l âge où ont leur apprend à lire et à écrire le français et maintenant l'anglais, on les laisses scotché des heures (que dis-je des journées entières) derrière un écran d'ordinateur en train de chat'er avec les copains et les copines avec des mots qui n'existent pas, un langage qui n'existe pas. On en arrivera à un moment où sur les cahiers de cours ils mélangeront carément les mots et les langages. Alors ne vous étonnez pas si l'illétrisme en rentrant en 6ème est si élevé (et il continuera à grimper, peut-être bien vos enfants à vous!). Alors là je parles à tous les parents, s'il vous plaît, autorisez, certes, tous les textos, les blogs, mais pour eux, posez des conditions. Qu'ils écrivent correctement! Même s'il y a des fautes d'orthographe, moi même j'ai certainement dû en faire!


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :