• Grégory Lemarchal


    L'image ?http://gregory54500.skyrock.com/pics/861280023.gif? ne peut être affichée car elle contient des erreurs.

    ECRIS L'HISTOIRE

    Voudrais-tu me voir
    M'oublier
    M'approcher me croire
    M'inviter
    Ou n'pas savoir
    Quand viendra la fin?

    C'est toi qui choisis
    De rester
    Me laisser ici
    En douter
    C'est toi aussi
    Qui sait et c'est bien

    Que veux-tu
    Qu' je fasse?
    M'effacer ou
    M'avancer pour
    Être dans ta trace
    Tout te dire ou
    Bien me taire
    Que veux-tu que je fasse?

    {Refrain:}
    Écris l'histoire
    Tout c' que tu voudras entre
    Mes lignes
    Ton territoire
    Étendu si loin sur le mien
    Écris l'histoire
    Dans ma mémoire
    Mais n'écris jamais la fin
    (Mais n'écris jamais la fin)

    Dis-moi tu m' préfères
    À genoux
    Parti ou par terre
    À tes pieds
    Pour avoir l'air
    De n' pas être rien?

    Faut-il que j'arrête?
    Un mot et
    J' n'en fais qu'à ta tête
    J'disparais
    Change de planète
    Sauf si tu me retiens

    Que veux tu de moi?
    J'attendrai que
    Tu me le dises
    Un amour ou pas?
    Quelqu'un qui te demande à toi:
    Voudrais-tu de moi?


    A CORPS PERDU

    Puisque des filets nous retiennent
    Puisque nos raisons nous enchaînent
    Que rien ne brille sous nos remparts
    Et puisqu'on n'atteint pas le ciel
    A moins de s'y brûler les ailes
    Et suivre les routes où l'on s'égare
    Comme on dresse un étendard

    A corps perdu, ivre et sans fard
    Pour n'être plus le pantin d'un espoir
    Et si la vie n'est qu'une cause perdue
    Mon âme est libre d'y avoir enfin cru
    A corps perdu

    Puisque les destins sont les mêmes
    Que tous les chemins nous ramènent
    A l'aube d'un nouveau départ
    On n'apprend rien de nos erreurs
    A moins de s'y brûler le coeur
    Je suivrai les routes où l'on s'égare
    Comme on dresse un étendard

    A corps perdu, ivre et sans fard
    Pour n'être plus le pantin d'un espoir
    Et si la vie n'est qu'une cause perdue
    Mon âme est libre d'y avoir enfin cru
    A corps perdu
    A corps perdu

    A corps perdu j'écrirai mon histoire
    Je ne serai plus le pantin du hasard
    Si toutes les vies sont des causes perdues
    Les hommes meurent de n'avoir jamais cru
    De n'avoir pas vécu ivres et sans fard
    Soldats vaincus pour une guerre sans victoire

    Et si ma vie n'est qu'une cause perdue
    Je partirai libre d'y avoir au moins cru
    A corps perdu
    A corps perdu...
    Une rose blanche pour toi Petit Ange !

  • Commentaires

    1
    Nidith
    Vendredi 16 Novembre 2007 à 19:01
    Ecris l'histoire, j'aime bcp. Quel beau p'tit gars, et quel dommage, sa put.... de maladie!
    2
    Nidith
    Vendredi 16 Novembre 2007 à 19:02
    J'aime bcp ecris l'histoire. Quel beau p'tit gars, et quel dommage sa put.... de maladie!
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :